Tout sur upm

Après près de quatre mois de grève, UPM et le syndicat Paperiliitto sont parvenus à un accord le 22 avril dernier. Les deux parties ont conclu les toutes premières conventions collectives de travail spécifiques à l'entreprise pour cinq usines d'UPM en Finlande. La grève a immédiatement pris fin et les employés ont repris leur travail.

C'est un retour à la case départ dans les négociations collectives entre UPM et le syndicat des travailleurs du papier en vue de conclure des CCT. Alors que des propositions de règlement ont été faites pour quatre des cinq usines finlandaises d'UPM, elles ont toutes été rejetées. La grève exceptionnellement longue se poursuit dans les cinq usines d'UPM en Finlande.

Le conciliateur du syndicat finlandais Paperiliitto et d'UPM Pulp a soumis une proposition de règlement dans le cadre des négociations de la convention collective de travail. Les parties ont jusqu'au 14 avril pour faire connaître leur position.

Pour la cinquième fois, le syndicat finlandais des travailleurs du papier Paperiliitto a prolongé la grève qui est en cours depuis trois mois dans cinq usines finlandaises d'UPM.

Selon Intergraf, la crise actuelle du papier sera encore aggravée avec de graves répercussions sur l'approvisionnement en produits imprimés pour tous les marchés économiques. Intergraf s'inquiète également de l'impact de la guerre en Ukraine sur l'approvisionnement en bois et en pâte à papier.

En raison de la guerre en Ukraine, PEFC et FSC n'autorisent plus le bois provenant de Russie et de Biélorussie à être utilisé dans les produits certifiés PEFC ou FSC. Suite à cette annonce, UPM a suspendu ses achats de bois russe ainsi que les opérations de son usine de contreplaqué de Chudovo, en Russie.

Production suspendue, hausse du prix de l'énergie, dommages économiques... La guerre en Ukraine provoque aussi des remous dans l'industrie papetière, qui était déjà en proie à des difficultés d'approvisionnement et des pénuries depuis la reprise post-Covid. Pour l'heure, Intergraf ne s'attend pas à un changement significatif dans l'approvisionnement en papier et carton importés de la zone de conflit.

Des négociations " intenses " sont en cours entre UPM et Paperiliitto, le syndicat finlandais des travailleurs du papier. Si aucun accord n'est conclu d'ici le 12 mars, le syndicat entend prolonger une quatrième fois la grève de trois semaines, soit jusqu'au 2 avril 2022.

Le syndicat finlandais Paperworkers' Union a annoncé que la grève sera prolongée de deux semaines jusqu'au 19 février, à moins que de nouveaux accords ne soient conclus avant. À la suite de cette annonce, le syndicat des travailleurs des transports AKT a annoncé un blocus contre UPM pour soutenir les grèves en cours.

Les papiers recyclés sont-ils vraiment plus écologiques que les papiers de fibres vierges ? Offrent-ils la même qualité d'impression ? Quels sont les usages de la fibre recyclée ? À quels labels environnementaux se fier ? Nouvelles Graphiques fait le point.